L'Héritage De

César Manrique

« Pour moi, il s'agit du lieu le plus beau de la terre. Je me suis rendu compte que, s'ils sont capables de le voir à travers mes yeux, ils penseraient alors la même chose que moi »
Une île modelée par un artiste. On peut voir Lanzarote ainsi. L'influence de César Manrique, créateur universel et pionnier de l'écologisme, ne passe pas inaperçue devant les voyageurs qui arrivent sur l'île. Son oeuvre, et notamment sa vision extraordinaire de la relation entre la nature et l'homme imprègne beaucoup de recoins. Elle influence également la manière de penser des habitants de l'île et de tous les canariens en général. Et bien sûr, leurs centres, attraits touristiques de premier plan qui s'étendent sur tout l'archipel.
Bien Plus Qu
Un Artiste Plastique
César Manrique (1919-1992) est né à Lanzarote. Peintre, sculpteur, architecte et artiste multidisciplinaire, il a étudié à Madrid et, après plusieurs années exposant à travers le monde, il a vécu dans les années 60 à New-York, alors considéré comme le berceau de l'art.

Deux ans plus tard, il revient à Lanzarote, son île natale, pour s'y installer définitivement. C'est alors qu'il commence son projet le plus personnel et ambitieux : utiliser l'île elle-même comme toile où exprimer ses idées artistiques et de défense des valeurs environnementales. L'amour qu'il ressentait pour sa terre et sa personnalité éblouissante ont fait le reste. En 1978, il a reçu le Prix mondial de l'écologie et du tourisme.
L'oeuvre artistique de César Manrique est d'une qualité vaste et reconnue, mais ce sont ses interventions sur le territoire qui occupent un lieu des plus attirants. Dans toutes ses oeuvres, Manrique recherche un dialogue extrêmement respectueux et d'intégration avec l'environnement naturel. Belvédères, jardins, interventions sur le littoral, centres culturels... La liste est interminable et troublante par son originalité et sa modernité impérissable. Surtout présentes à Lanzarote, on les trouve également à Fuerteventura, Tenerife, La Gomera et El Hierro où on peut admirer les caractéristiques de son art dans les centres et les oeuvres qu'il a signés et qu'en plus de visiter vous pourrez observer.
Los Jameos
Del Agua
C'est le premier centre d'art, de culture et de tourisme créé par César Manrique et l'un des exemples les plus clairs de l'harmonie entre l'art et la nature. L'artiste a profité d'une partie de l'intérieur du tunnel volcanique pour créer un auditorium naturel d'une beauté extraordinaire. Tout près, se trouve un jardin de palmiers avec un lac artificiel et le musée de la « Casa de los Volcanes » (Maison des volcans) (l'un des centres de recherche les plus importants du monde).
Jameos del Agua
El Taro de Tahíche
Fundación
César Manrique
Le fort engagement personnel de César Manrique avec son oeuvre et sa vision écologique l'a mené à reconvertir un ensemble de bulles volcaniques pour en faire sa propre maison, où il a habité pendant des années. Aujourd'hui, cette maison, dans laquelle ont dormi beaucoup de personnalités de l'époque, héberge la Fondation qui porte le nom de l'artiste. Décorée avec ses oeuvres d'art et sa collection privée, parcourir ses pièces est la meilleure manière de s'approcher de l'esprit et du talent de cet artiste inégalable.
Fondation César Manrique
Lac
Martiánez
Fondé dans son intégralité sur le littoral, le lac Martiánez est un magnifique exemple de l'architecture ouverte à la mer. Avec 33 000 m2 de surface, cette lagune a une forme d'émeraude gigantesque et possède 5 îles intérieures qui offrent aux visiteurs des restaurants, des grills et des salles des fêtes. Les terrasses et les jardins de flore autochtones contribuent à créer une ambiance d'exotisme et l'ensemble, dans lequel se trouvent plusieurs sculptures de l'auteur, s'adapte parfaitement à l'architecture traditionnelle canarienne.
LAC MARTIÁNEZ