La figue de Barbarie

Un superaliment canarien aux multiples bienfaits

À la croisée des chemins entre l’Europe, l’Amérique et l’Afrique, les îles Canaries ont été historiquement une escale clé pour le commerce. Elles se sont distinguées par la culture de figuiers de Barbarie rapportés d’Amérique au XVe siècle, qui se sont parfaitement adaptés au climat doux de l’archipel. Deux variétés sont cultivées aux Canaries, dont le fruit, la figue de Barbarie, jouit de nombreuses propriétés nutritionnelles. Considéré comme un superaliment faible en calories, il se déguste cru, bouilli ou en nappage sur des fromages de premier choix. On l'utilise également pour faire des jus, de la confiture et tout type de recettes : une façon saine et naturelle de mettre de la couleur dans les plats canariens.

00:00
Título
El tuno indio
Vídeo
Póster
Imagen poster - Producto Canario - Tuno
Imagen poster - Producto Canario - Tuno
Tipo
Ancho completo
Contenido

La figue de Barbarie est utilisée à des fins thérapeutiques pour sa capacité à réduire la concentration de glucose dans le sang et, ainsi, à réguler l’absorption des sucres par l’intestin. Elle est également très efficace contre la jaunisse. De plus, dans sa thèse publiée par l’université de Las Palmas de Gran Canaria, Juan Francisco Loro Ferrer met en évidence l’utilité de la figue de Barbarie dans le traitement de pathologies gastro-intestinales et hépatiques, ainsi que son efficacité contre la toux, l’asthme et les troubles bronchiques.

D’autres produits locaux canariens arrivés sur l’archipel depuis le continent américain sont également parvenus à s’adapter à son climat aride pour ensuite être utilisés de manière traditionnelle dans la médecine populaire.


 

Contenido

Naturellement, la consommation de figue de Barbarie seule ne peut guérir, prévenir ni soigner quelque maladie que ce soit. Toutefois, associée à un style de vie sain et à une alimentation équilibrée, elle peut offrir des bienfaits considérables à notre organisme.

En effet, la figue de Barbarie est considérée comme un superaliment pour ses nombreuses propriétés nutritionnelles. Elle est plus riche en potassium, vitamine E, magnésium, calcium et vitamine K que la banane ou la datte. À l’exception de la vitamine C, la figue de Barbarie renferme une teneur accrue en minéraux et vitamines.


 

Imagen
Imagen - Producto Canario - Tuno - 02
Imagen - Producto Canario - Tuno - 02
Contenido

Après la médecine traditionnelle, la figue de Barbarie s’est imposée dans les livres de recettes des professionnels de la cuisine de l’archipel. Elle apparaît ainsi sur les menus de tout type de restaurants, des plus sobres aux établissements chics étoilés au Guide Michelin. Que ce soit dans un simple jus ou une confiture, dans une mousse onctueuse, un gaspacho rafraîchissant et aigre-doux ou un sorbet à la pomme, cet ingrédient transforme n’importe quel plat en un délice canarien.

Imagen
Imagen - Producto Canario - Tuno - 03
Imagen - Producto Canario - Tuno - 03
Contenido

La figue de Barbarie est également utilisée dans la préparation de quelques-uns des produits les plus caractéristiques de l’archipel. Elle sert par exemple à colorer et rehausser des fromages frais d'un nouveau genre. En outre, elle permet de badigeonner la partie extérieure des fromages, comme le font le gofio ou l’huile pour les versions plus traditionnelles.

Pour ce qui est des boissons, au-delà des propositions ponctuelles consistant par exemple à remplacer la tomate dans le Bloody Mary du chef Alexis Alvárez (étoilé du Guide Michelin), la figue de Barbarie se décline sous de nombreuses formes pour nous faire profiter de ses propriétés antioxydantes, diurétiques et digestives. On la retrouve notamment dans des liqueurs (pour l’apéritif, les desserts ou les cocktails), des infusions et des bières artisanales canariennes à base de fruits naturels locaux qui varient selon les saisons : mangue, avocat, banane et, bien sûr, figue de Barbarie. Une façon très originale de colorer et d’agrémenter n’importe quelle recette avec un produit sain et 100 % canarien.