Parque Nacional de Garajonay

Garajonay et ses forêts de laurisilva légendaires
Le grand trésor naturel de La Gomera réside dans ses bois d'arbres similaires à le laurier, touffus et d'un vert intense, qui couronnent le centre escarpé de l'île. La laurisilva, abondante il y a des millions d'années, se trouve aujourd'hui dans de rares endroits du monde. L'un de ces endroits est les Îles Canaries. Sa meilleure représentation est protégée dans presque hectares de ravins avec ruisseaux et rochers escarpés du Parque Nacional de Garajonay, un lieu où la nature continue son règne.
Parc national pour faire de l'écotourisme
Entrer dans le parc est facile grâce à ses multiples accès et aux routes bien aménagées qui le traversent. Le centre des visites de Juego de Bolas affiche tout de que ces bois, déclarés patrimoine mondial par l'UNESCO, a à offrir, c'est-à-dire beaucoup. L'étape suivante est de vous mettre des vêtements et des chaussures adaptés et de sortir marcher dans cette forêt inoffensive mais intrigante, sentir la fraîcheur de la terre humide et écouter le murmure de la cime des arbres se balançaient lentement.
Hauteur
153 m
Flora interest
Catering
Parking
Perfoming center
Trekking routes
Public transport
Recreation areas
Wildlife interest
Localidad
Vallehermoso, Hermigua, Agulo, Valle Gran Rey, San Sebastian de la Gomera, Alajeró

TENERIFE

TENERIFE

GRAN CANARIA

GRAN CANARIA

FUERTEVENTURA

FUERTEVENTURA

LANZAROTE

LANZAROTE

LA GRACIOSA

LA GRACIOSA

LA GOMERA

LA GOMERA

LA PALMA

LA PALMA

EL HIERRO

EL HIERRO
No te lo puedes perder
Imagen
Subtítulo
Parque Nacional de Garajonay
Título
Bois de El Cedro

Le bois de El Cedro est sans aucun doute le recoin phare du Parque Nacional de Garajonay et l'une des raisons de son prix de Patrimoine mondial de l'UNESCO en 1986. Il s'agit d'un petit secteur de la grande masse de laurisilva qui occupe 85 % du parc national. Cependant, El Cedro est particulier, car il s'agit d'un vieux bois, inaltéré pendant des siècles, chargé d'histoire de et légende, et sillonné par le ruisseau relaxant de El Cedro.

La laurisilva est un type de bois d'une grande variété d'arbres mélangés (El Cedro est composé de 12 espèces), tous avec des feuilles similaires à celles du laurier. À l'intérieur, se créé un microclimat qui rend possible une biodiversité, complètement inoffensive et chargé d'espèces endémiques. Sur les branches des arbres, on peut voir se créer de la mousse et du lichen, et le sol est couvert de feuilles multicolores et des fougères qui donnent à ce lieu un aspect préhistorique et mystérieux.

Imagen
Subtítulo
Parque Nacional de Garajonay
Título
Zone de loisirs de Laguna Grande

Laguna Grande est la meilleure zone de loisirs du Parque Nacional de Garajonay et un lieu idéal pour passer une journée en famille en profitant de la nature. Cette esplanade recouverte de végétation et entourée de bois fournis de laurisilva, se trouve près du point le plus haut de Garajonay, situé à 1 487 mètres et à seulement 35 minutes en voiture de la capitale de l'île, San Sebastián de La Gomera.

Cette zone possède un point d'information géré par un guide officiel, un parc d'enfants, des toilettes, des parkings et d'une buvette qui propose des tables, des bancs et des fourneaux. Un sentier circulaire long de 900 mètres et d'un degré de difficulté faible sillonne les bois des environs. Au restaurant Laguna Grande, près de la zone de loisirs, vous pourrez savourez des viandes grillées au bois de bruyère local ainsi que des plats élaborés avec du miel de palmier de La Gomera, un délicieux sirop sève de palmier canarien.

Imagen
Subtítulo
Parque Nacional de Garajonay
Título
Réseau de sentiers du Parc Garajonay

La Gomera est une île composé d'une infinité de montagnes et ses ravins sont reliés par un enchevêtrement de chemins qui retracent pratiquement tous les points de l'île. Sur ce réseau immense, les voies les plus représentatives et les mieux conçues ont été sélectionnées comme sentiers touristiques, beaucoup d'entre elles passant par les bois centenaires du parc national.Vivez Garajonay à l'état pur en parcourant ces sentiers.

L'un des sentiers les plus populaires mesure 4,8 kilomètres et commence à E Contadero pour finir à El Cedro, en passant par le ruisseau de El Cedro et le bois de laurisilva exhubérant, presque magique. D'autres, comme le grand parcours circulaire Pajaritos-El Cedro-Tajaqué-Pajaritos, de 12,7 kilomètres, recommandé pour les jambes expertes mais qui permet de résumer le contenu du parc. Vous pouvez également demander gratuitement un guide pour des sentiers au centre de visite de Juego de Bolas.

Imagen
Subtítulo
Parque Nacional de Garajonay
Título
Centre de visites avec instruments audiovisuels et expositions

Le Parque Nacional de Garajonay héberge sous l'épaisseur de son feuillage un trésor de biodiversité, d'histoire, de traditions et de légendes. Toute cette richesse est illustrée par les panneaux d'information, des projections audiovisuelles et des expositions au centre de visite de Juego de Bolas. Situé dans la zone de La Palmita (Agulo), à environn50 minutes en voiture de San Sebastián de La Gomera, ce centre est un arrêt à ne pas manquer avant de pénétrer dans le parc.

Les services offerts dans ce centre sont gratuits, y compris la réservation de places pour des parcours d'interprétation avec des guides officiels du parc et des brochures qui sont proposés pour les parcours autoguidés. L'étroite relation de Garajonay avec ses habitants est parfaitement reflétée au musée ethnographique et dans l'atelier artisanal au sein du centre. En souvenir, vous pourrez vous procurer des pièces artisanales élaborées sous vos yeux.

Imagen
Subtítulo
Parque Nacional de Garajonay
Título
Légende de Gara et Jonay

Bien avant la conquête des Îles Canaries par les espagnols, la légende raconte que le mot « Garajonay » vient es noms de la jeune princesse de La Goera Gara et du jeune prince de Tenerife Jonay. Leur histoire d'amour brisée, qui date de centaines, si ce n'est de milliers, d'années, présente une similitude curieuse avec l'œuvre de l'écrivain immortel William Shakespeare « Roméo et Juliette » et a pour décor ce qui est considéré aujourd'hui comme le Parc Nacional de Garajonay.

L'histoire raconte que Gara et Jonay se sont rencontrés et se sont aimés après qu'un oracle ait prévenu Gara de ne pas s'approcher du feu. Lorsque le volcan Teide de Tenerife est entré en éruption, les familles ont séparé les amoureux, craignant que la prophétie se réalise. Mais Gara et Jonay se sont retrouvés à La Gomera, s'échappent vers les sommets, et traqués par leur famille, décident d'immortaliser leur amour en s'enfonçant un bâton de bois de cèdre en plein cœur, tout en se serrant dans les bras de l'autre.

Imagen
Subtítulo
Parque Nacional de Garajonay
Título
Ermitage de Lourdes

L'ermitage blanc de Lourdes et son petit clocher charmant au milieu du bois épais de El Cedro, se trouve sur le parcours de marche le plus emblématique du Prque Nacional de Garajonay : le sentier du bois de El Cedro. Pour vous rendre à ce lieu à ne pas manquer du sentier, vous devrez marcher sur 700 mètres de la ferme de El Cedro, près de la ville de Hermingua, située au Nord.

Ce recoin captivant accueillait l'une des processions religieuses les plus célèbres de l'île de La Gomera. Son histoire fascinante reflète la diversité culturale qui définit les Îles Canaries : l'ermitage a été construit grâe à la persévérance d'une femme britannique, qui avait travaillé à La Gomera comme l'institutrice d'un enterpreneur italien et qui rêvait de construire ce sanctaure dédié à la Vierge de Lourdes, une célèbre patronne française.

Sustainability
Sostenibilidad
- Ne jetez jamais vos déchets dans la rue ou dans la nature, y compris les mégots. Les restes de nourriture contribuent à la prolifération des rongeurs et des chats sauvages qui constituent une menace pour la faune.
- Respectez les animaux, ne les dérangez pas et ne les nourrissez pas. Si vous voyez un animal blessé, signalez-le en appelant le numéro de téléphone d'urgence 112. Vous êtes également prié de ne pas arracher de fleurs et de plantes.
- Vous êtes prié de ne pas ramasser des pierres ou d’autres éléments de la nature. Veillez également à ne pas modifier le milieu naturel en les empilant pour former les tristement célèbres « tours ».
- N’allez pas dans les espaces interdits et respectez les balises des sentiers. Quitter les sentiers aménagés provoque des dommages sur l'environnement et peut également être dangereux pour vous et les personnes qui vous accompagnent.
- N'allumez pas de feux en dehors des zones autorisées et faites particulièrement attention pendant les mois d'été.
- Veillez à ne pas perturber la tranquillité de l'environnement en faisant trop de bruit (musique forte, cris, etc.).
6
10
262
10045