Monte del Agua

Fermes rurales dans le Nord-ouest de Tenerife
Situé entre les communes de El Tanque, Los Silos et Buenavista del Norte, au Nord de Tenerife, ce parcours agréable suit presque complètement une piste forestière pour connecter les centres ruraux de Erjos et Las Portelas. Le sentier traverse Monte del Agua et Pasos, un bois vaste de Monteverde composé de laurisilva et de fayal-brezal. Tout au long du parcours, on peut contempler deux types de pigeons endémiques des Canaries, le pigeon des lauriers et le pigeon de bolle. On peut également citer des exemples intéressants marquants de l'architecture traditionnelle avec des fermes construites en tuiles et en murs en pierre.
Vestiges de la première culture de céréales
Avec ses onze kilomètres de longueur et une dénivellation de 343 mètres, le trekking de Monte del Agua naît dans la localité de Erjos, lieu d'importance historique aux Canaries pour son point de connexion avec les villes du Nord et du Sud de Tenerife. Zone de culture de céréales et d'élevage, le parcours perce le laurisilva, les pins, les flaques d'eau et les petits vergers au mont de la zone de El Palma, dans le Parc rural de Teno. D'un niveau de difficulté moyen, nous vous recommandons de prévoir le matériel et des chaussures adaptés ainsi que des provisions et des boissons.
Length
10,7 km
Public transport
Localidad
Los Silos
Downloadable files selection
Archivos
Imagen Archivo
Título Fichero
Monte del Agua
pdf

TENERIFE

TENERIFE

GRAN CANARIA

GRAN CANARIA

FUERTEVENTURA

FUERTEVENTURA

LANZAROTE

LANZAROTE

LA GRACIOSA

LA GRACIOSA

LA GOMERA

LA GOMERA

LA PALMA

LA PALMA

EL HIERRO

EL HIERRO
No te lo puedes perder
Imagen
Subtítulo
Monte del Agua, Tenerife
Título
Erjos

Ce village a joué un grand rôle historique, puisqu'il est le passage incontournable entre les faces nord et sud de l'île, à travers le col d'Erjos. Il s'agissait autrefois d'une zone de culture céréalière, dont la décadence au début du XIXe siècle marqua le déclin du village, qui était également une étape importante sur la route des transhumances.

Imagen
Subtítulo
Monte del Agua, Tenerife
Título
Un petit étang

Ce petit étang nous montre l'une des curiosités du Monte del Agua : les étangs d'Erjos, dans le site de Los Dornajos, sont d'anciennes carrières d'extraction d'agrégats et de terre aujourd'hui transformées en zones humides, qui ont une importance capitale pour la faune aviaire. Ce petit étang en bordure du chemin nous les rappelle.

Imagen
Subtítulo
Monte del Agua, Tenerife
Título
Deux colosses au début du chemin

Le début de notre randonnée à l'intérieur de la forêt ne saurait être plus impressionnant : deux pins aux dimensions colossales se dressent dans un virage. Ce sont deux « intrus », car ce que nous allons traverser est une forêt de brume, qui capture les nuages chargés d'humidité entraînés par les alizés. L'humidité que précipitent à terre les branches touffues de ces arbres non seulement font honneur au nom de cette forêt, mais encore constituent sa raison d'être.

Imagen
Subtítulo
Monte del Agua, Tenerife
Título
Une forêt porteuse d'eau

La laurisylve est un véritable fossile vivant : ce type de forêt occupait l'arc méditerranéen il y a des millions d'années, jusqu'à ce que les changements climatiques la forcent à se retrancher dans les Canaries, entre autres zones de la Macaronésie. L'importance de cette formation réside dans sa capacité à capturer l'eau, éviter l'érosion et constituer un habitat pour un grand nombre d'endémismes, ce qui en fait un espace essentiel pour la conservation de la biodiversité.

Imagen
Subtítulo
Monte del Agua, Tenerife
Título
Au-dessus de Las Moradas

À cet endroit du chemin, la vue se dégage sur le ravin de Los Cochinos, à l'intérieur duquel se trouvent quelques-uns des meilleurs refuges de la laurisylve du Monte del Agua. À droite se trouve le hameau de Tierra de Trigos, dont le nom trahit l'ancienne la vocation céréalière (« trigo » signifie blé en espagnol). L'élément central du relief dans ce petit bassin est le Roque de Las Moradas, où montait le chemin qu'utilisaient les habitants de Los Silos pour se rendre dans cette forêt et dont nous avons passé l'intersection.

Imagen
Subtítulo
Monte del Agua, Tenerife
Título
Des champs de culture arrachés à la forêt

La formation de Morella faya et bruyère arborescente s'éclaircit pour laisser place à une fosse dégagée contenant de petits champs de culture en terrasses. Il y a même une aire de battage, mais nous ne pouvons pas la voir, car elle est située au-dessus de la piste. Ce détour presque à la fin du chemin nous montre l'un des nombreux endroits où la forêt doit reculer pour laisser place aux cultures. Autour des terrasses, nous voyons en effet la formation de Morella faya et bruyère arborescente qui occupait autrefois l'ensemble du versant.

Imagen
Subtítulo
Monte del Agua, Tenerife
Título
Une vallée en terrasses

La vallée d'El Palmar est l'un des espaces où le paysage agricole a été le mieux conservé. Il s'agit d'une vallée inclinée, de forme ovale, entre le Monte del Agua et les ravins de Teno, dont les douces pentes ont été transformées en terrasses pour tirer parti des terres fertiles de la région. Les cônes volcaniques d'El Palmar et Las Portelas, canalisés par la propre la vallée, ont agrandi la partie basse de l'île où s'étend Buenavista.

Imagen
Subtítulo
Monte del Agua, Tenerife
Título
Las Portelas

Nous achevons notre route à Las Portelas, un petit village dans la partie supérieure de la vallée d'El Palmar. Nous pouvons y contempler des exemples d'architecture canarienne, ainsi que d'excellentes vues sur la vallée d'El Palmar, qui est l'élément central du parc rural de Teno, entre le Monte del Agua et les ravins qui forment la falaise de Los Gigantes sur la façade occidentale de l'île.

Développement durable
Sostenibilidad
- Ne jetez jamais vos déchets dans la rue ou dans la nature, y compris les mégots. Les restes de nourriture contribuent à la prolifération des rongeurs et des chats sauvages qui constituent une menace pour la faune.
- Respectez les animaux, ne les dérangez pas et ne les nourrissez pas. Si vous voyez un animal blessé, signalez-le en appelant le numéro de téléphone d'urgence 112. Vous êtes également prié de ne pas arracher de fleurs et de plantes.
- Vous êtes prié de ne pas ramasser des pierres ou d’autres éléments de la nature. Veillez également à ne pas modifier le milieu naturel en les empilant pour former les tristement célèbres « tours ».
- Respectez les balises des sentiers. Quitter les sentiers et les espaces aménagés provoque des dommages sur l'environnement et peut également être dangereux pour vous et les personnes qui vous accompagnent.
- Il est plus sûr de tenir votre animal en laisse.
- Veillez à ne pas perturber la tranquillité de l'environnement en faisant trop de bruit (musique forte, cris, etc.).
1
257
13
262
10045