Los Ajaches

Long trekking sur les traces géologiques de Lanzarote
Situé dans la zone Sud-est de Lanzarote, Los Ajaches sont une grande formation volcanique qui occupe tout le Sud de l'île, avec un massif dans la zone en dessous du vent et des plaines rocailleuses au-dessus. Cette zone à l'important patrimoine archéologique, où se trouvent des grottes, des gravures et des traces d'un ancien pâturage, se situe dans la commune de Yaiza. Cette zone, la plus ancienne de l'île, est encore aujourd'hui soumise à un démantèlement important dû à l'érosion qui, ces derniers dix millions d'années, a taillé les ravins traversé par ce parcours naturel.
Tabaibas et fourrés sur un sentier aride
Long de six kilomètres et affichant une dénivellation notable, qui rehausse son degré de difficulté, le trekking de Los Ajaches commence dans un village de Femés, sur un sentier, ensuite une piste, une promenade piétonne et une route. Son environnement naturel offre la possibilité de découvrir une végétation composée de fourré aride, et même de tabaibales dans les zones les plus protégées. La population animale comprend des oiseaux steppiques et des rapaces, en plus d'espèces marines dans la zone des falaises côtières. N'oubliez pas de prévoir des chaussures adaptées ainsi que des provisions et des boissons.
Length
5,8 km
Public transport
Localidad
Yaiza
Downloadable files selection
Archivos
Imagen Archivo
Título Fichero
Los Ajaches
pdf

TENERIFE

TENERIFE

GRAN CANARIA

GRAN CANARIA

FUERTEVENTURA

FUERTEVENTURA

LANZAROTE

LANZAROTE

LA GRACIOSA

LA GRACIOSA

LA GOMERA

LA GOMERA

LA PALMA

LA PALMA

EL HIERRO

EL HIERRO
No te lo puedes perder
Imagen
Subtítulo
Los Ajaches, Lanzarote
Título
Femés

Nous commençons notre itinéraire dans le village de Femés, situé à la tête de la vallée du même nom. Son emplacement obéit à deux raisons : l'éminence de Femés, qui domine la plaine et la côte, permettait de surveiller l'arrivée des pirates maures, alors qu'en aval, sous les maisons, les cultures prospéraient dans les terres sablonneuses. Ces potagers sont recouverts de « picón », lapilli volcaniques, pour retenir l'humidité et favoriser la croissance des plantes.

Imagen
Subtítulo
Los Ajaches, Lanzarote
Título
Belvédère du ravin de la Higuera

Dans les gorges, au-dessus de Femés, les enclos de chèvres nous indiquent que nous pénétrons sur un territoire consacré à l'élevage. À nos pieds, le ravin de la Higuera dessine un U. Son lit plat et ses pentes douces sont les preuves de la forte érosion qu'il a subi, en particulier dans les temps anciens où l'île était soumise à un régime de précipitations plus prononcées qui a facilité l'apparition de cette forme d'érosion.

Imagen
Subtítulo
Los Ajaches, Lanzarote
Título
Gorges du pico redondo

Nous passons entre les deux principaux sommets de Los Ajaches, Pico Redondo et Pico de la Aceituna. Ce massif est vieux de quinze millions d'années et à partir d'ici nous allons traverser un espace qui n'a pas connu d'éruptions volcaniques récentes, ce qui explique que le paysage est essentiellement façonné par l'érosion et donc moins accidenté que le reste de l'île.

Imagen
Subtítulo
Los Ajaches, Lanzarote
Título
Gorges du portugués

Désormais, nous ne profiterons plus des vues sur la grande plaine de Rubicón, avec le volcan de la montagne Colorada à l'extrémité sud-ouest de l'île. Le parcours commence par les ravins anciens. Le premier est celui de la « casita », dont le lit contient des restes de « gavias » qui tiraient parti des eaux de ruissellement pour les besoins de l'agriculture. La « gavia » est un système consistant à élever des murs de terre pour délimiter les champs de culture légèrement inclinés. Ces derniers sont inondés par l'eau du lit après les pluies, ce qui rend possible une culture d'irrigation.

Imagen
Subtítulo
Los Ajaches, Lanzarote
Título
Ravin de Juan Perdomo

Ce ravin est l'un des plus importants du massif, avec un torrent large et bien développé. L'aspect le plus intéressant est la présence, dans le sol sablonneux du torrent, d'une curieuse espèce végétale, similaire aux melons nains, qui est un endémisme des Canaries.

Imagen
Subtítulo
Los Ajaches, Lanzarote
Título
Plage élevée

Ce ravin porte le nom des piliers pour l'exploitation minière qui occupait un gisement paléontologique, une plage et des dunes fossilisées situées sur les marges de notre itinéraire. Il se distingue par leur couleur jaune claire et la présence d'un grand nombre de blocs taillés le long de la piste. Les origines de ce type de plages élevées peuvent être doubles : des modifications du niveau de la mer ou des mouvements tectoniques qui ont provoqué leur élévation. Ce gisement se trouve à une cinquantaine de mètres au-dessus du niveau de la mer.

Imagen
Subtítulo
Los Ajaches, Lanzarote
Título
Torreta – Plaines de rubicón

La zone que nous traversons à présent contient des vestiges archéologiques superficiels qui ont été associés aux peuples aborigènes de Lanzarote, les « majos ». Les empilements de pierres qui indiquent la zone de plus forte présence ont révélé des vestiges d'industries lithiques, céramiques et osseuses, notamment des restes de faune marine provenant probablement de la pêche aux fruits de mer sur la côte.

Imagen
Subtítulo
Los Ajaches, Lanzarote
Título
Plages de papagayo

L'ensemble des criques de sable blanc d'origine organique constitue l'un des plus beaux espaces côtiers de l'île. Il faut en profiter pour se baigner après la longue marche et avant d'entamer l'étape finale. De plus, nous pouvons reprendre des forces et nous hydrater dans les bars qui s'y sont installés. Le caractère vierge de ces petites plages, préservées grâce à leur inclusion dans un espace protégé, en fait des espaces côtiers incomparables, où se développe une partie de la végétation typique de la ceinture côtière et où l'on peut admirer un paysage naturel.

Imagen
Subtítulo
Los Ajaches, Lanzarote
Título
Rubicón

Cette ravine abrite une zone archéologique d'une valeur unique, les vestiges de la première ville européenne des Canaries. Citons notamment les puits dont les Normands se sont servis au XIVe siècle, au début du processus de conquête des Canaries qui devait s'achever près d'un siècle plus tard. C'est donc dans cette zone que se sont établis les premiers Européens, à San Marcial del Rubicón. La crique suivante présente un autre élément patrimonial intéressant : un four à chaux qui tirait parti des surfaces durcies des plaines côtières situées derrière la plage.

Imagen
Subtítulo
Los Ajaches, Lanzarote
Título
Château de las coloradas

Ce petit bastion militaire connu sous les noms de château de Las Coloradas ou de l'Águila date du XVIIIe siècle. Il fut construit en 1741 pour défendre le sud de l'île contre les attaques de pirates maures qui, partant de la côte africaine toute proche, dévastaient régulièrement l'île de Lanzarote. En 1769, il a été reconstruit suite à une incursion des pirates qui lui a causé d'importants dommages. Depuis, il conserve son aspect troncoconique et son pont-levis.

Imagen
Subtítulo
Los Ajaches, Lanzarote
Título
Playa Blanca

Le sentier s'achève dans le village côtier de Playa Blanca, lequel a connu au cours des dernières années du XXe siècle une évolution radicale : du petit village pittoresque de pêcheurs qu'il était, il est devenu l'une des principales zones touristiques de Lanzarote. Pourtant, les rues du centre du village et sa plage semblent vouloir perpétuer le charme ancien de l'île, antérieur au développement touristique.

Sustainability
Sostenibilidad
- Ne jetez jamais vos déchets dans la rue ou dans la nature, y compris les mégots. Les restes de nourriture contribuent à la prolifération des rongeurs et des chats sauvages qui constituent une menace pour la faune.
- Respectez les animaux, ne les dérangez pas et ne les nourrissez pas. Si vous voyez un animal blessé, signalez-le en appelant le numéro de téléphone d'urgence 112. Vous êtes également prié de ne pas arracher de fleurs et de plantes.
- Vous êtes prié de ne pas ramasser des pierres ou d’autres éléments de la nature. Veillez également à ne pas modifier le milieu naturel en les empilant pour former les tristement célèbres « tours ».
- Respectez les balises des sentiers. Quitter les sentiers et les espaces aménagés provoque des dommages sur l'environnement et peut également être dangereux pour vous et les personnes qui vous accompagnent.
- Il est plus sûr de tenir votre animal en laisse.
- Veillez à ne pas perturber la tranquillité de l'environnement en faisant trop de bruit (musique forte, cris, etc.).
3
10
13
262
10045