Îlot de Lobos

Trekking à travers des cônes volcaniques au Nord de Fuerteventura
El sentier de Lobos (des loups), l'un des espaces les mieux conservés des Îles Canaries de presque cinq kilomètres carrés de superficie, permet de profiter de ses multiples attraits : des marais salants aux formations de petits cônes volcaniques appelés « hornitos » (petits fours). Le parcourt qui traverse l'îlot est un itinéraire circulaire qui part du quai du Puertito, ancienne colonie temporaire des pêcheurs de poissons et de coquillages de l'île qui pêchaient dans la zone.
Des marais salants historiques parmi les souvenirs du phoque moine
Le parcourt traversant l'îlot de Lobos, qu'il est possible d'atteindre seulement par voie maritime depuis le port de Corralejo, au Nord de Fuerteventura, couvre sur sept kilomètres les points d'intérêt comme les marais salants de Marrajo et le phare de Martiño, qui en 1865 a marqué la première présence humaine stable sur le territoire. Il conserve encore aujourd'hui des fours, des lavoirs, des coraux et des citernes comme un ensemble patrimonial attrayant qui s'achèvent sur des reproductions de phoques moine en hommage à la colonie éteinte de cet animal, d'où le nom de l'îlot.
Length
7,4 km
Localidad
La Oliva
Downloadable files selection
Archivos
Imagen Archivo
Título Fichero
Islote de lobos
pdf

TENERIFE

TENERIFE

GRAN CANARIA

GRAN CANARIA

FUERTEVENTURA

FUERTEVENTURA

LANZAROTE

LANZAROTE

LA GRACIOSA

LA GRACIOSA

LA GOMERA

LA GOMERA

LA PALMA

LA PALMA

EL HIERRO

EL HIERRO
No te lo puedes perder
Imagen
Subtítulo
Îlot Lobos, Fuerteventura
Título
Le quai

Constituant l'accès par la mer à l'île Lobos, cette jetée en pierre d'environ soixante mètres de long est le point de départ du sentier qui parcourt Lobos, à l'extrême sud de l'îlot. C'est la principale entrée au parc, où accostent les bateaux qui transportent les visiteurs depuis Corralejo.

Imagen
Subtítulo
Îlot Lobos, Fuerteventura
Título
Plage de la Concha

Cette plage doit son nom, qui signifie « coquille » en espagnol, à sa forme : une anse aux dimensions modestes couverte de sable, au pied de La Caldera, qui est la principale élévation de Lobos. À cet endroit idéal pour la baignade se trouve un petit parc à thèmes consacré au phoque moine, une espèce qui a donné son nom à l'îlot.

Imagen
Subtítulo
Îlot Lobos, Fuerteventura
Título
Marais salants de Marrajo

Le sentier bifurque pour nous permettre de visiter les marais salants de Marrajo, au bout de la plage de La Caleta. Ce sont des marais salants récents, dont la particularité est qu'ils ne possèdent aucune construction annexe : seulement les vasières et cristallisoirs, ainsi qu'un puits. Bien conservés, ils confèrent un certain charme à cet endroit de l'île.

Imagen
Subtítulo
Îlot Lobos, Fuerteventura
Título
Sansouïre

Juste avant de monter vers le phare, nous observons une sansouïre composée de petites lagunes qui s'inondent régulièrement. Elle est l'habitat d'une végétation capable de résister à l'eau de mer, avec des endémismes comme la joubarbe de Lobos, qui n'existe que sur l'îlot. C'est aussi un endroit privilégié pour l'observation d'oiseaux, principalement limicoles.

Imagen
Subtítulo
Îlot Lobos, Fuerteventura
Título
Phare de Martiño

Le phare de Martiño, qui date de la seconde moitié du XIXe siècle, est la principale construction de l'île. Il joue un rôle important pour la sécurité de la navigation dans le détroit de la Bocayna, entre Lanzarote et Fuerteventura, tout comme le phare de Pechiguera, à la pointe sud de Lanzarote, et celui du Cotillo, face à ce dernier, à l'extrême nord de Fuerteventura.

Imagen
Subtítulo
Îlot Lobos, Fuerteventura
Título
Llano de los Labrantes

À cet endroit se trouvaient les maisons en pierre sèche, dont on peut encore voir les ruines aujourd'hui, des travailleurs portugais qui ont construit le phare de Martiño. Les chemins qui parcourent l'île ont été tracés pour la réalisation de cet ouvrage dont la construction a tardé cinq ans en raison, entre autres, de difficultés d'approvisionnement.

Imagen
Subtítulo
Îlot Lobos, Fuerteventura
Título
Jable de la Cocina

Cette plaine sableuse est d'une grande beauté. Nous la longeons tandis que nous marchons vers le « Puertito », ou petit port. Les sables confèrent au paysage une teinte blanchâtre dorée, entre « tumulus » et « hornitos », en présence d'une végétation typique de ces zones littorales.

Sustainability
Sostenibilidad
- Ne jetez jamais vos déchets dans la rue ou dans la nature, y compris les mégots. Les restes de nourriture contribuent à la prolifération des rongeurs et des chats sauvages qui constituent une menace pour la faune.
- Respectez les animaux, ne les dérangez pas et ne les nourrissez pas. Si vous voyez un animal blessé, signalez-le en appelant le numéro de téléphone d'urgence 112. Vous êtes également prié de ne pas arracher de fleurs et de plantes.
- Vous êtes prié de ne pas ramasser des pierres ou d’autres éléments de la nature. Veillez également à ne pas modifier le milieu naturel en les empilant pour former les tristement célèbres « tours ».
- Respectez les balises des sentiers. Quitter les sentiers et les espaces aménagés provoque des dommages sur l'environnement et peut également être dangereux pour vous et les personnes qui vous accompagnent.
- Il est plus sûr de tenir votre animal en laisse.
- Veillez à ne pas perturber la tranquillité de l'environnement en faisant trop de bruit (musique forte, cris, etc.).
4
10
13
262
10045