Incertain(e)

Actuellement, votre contact avec la nature s’élève à :

Vous pouvez mieux faire... Vous avez besoin de faire un peu plus de place à la nature dans votre vie.

Vous vous adaptez. Vous aimez admirer le paysage naturel mais vous préférez la « zone de confort » de votre foyer, de votre lieu de travail ou de votre école. Vous êtes curieux(se) mais vous ne voyez pas l’intérêt de passer du temps dans la nature... Vous appréciez le fait d’être proche d'un espace naturel, mais ce n’est pas pour vous une nécessité. Toutefois, vous ressentez « l’appel » de la nature.

Conseils:

1
Renseignez-vous sur les bienfaits procurés par le contact de la nature, tant sur la santé physique et mentale que sur les fonctions cognitives.
2
Faites une place à « la nature » dans votre calendrier mensuel : si vous pouvez réserver du temps à un match de foot, vous pouvez prévoir un « créneau nature ». Essayez de vous rendre dans un parc naturel près de chez vous plus d'une fois par semaine.
3
Augmentez progressivement votre niveau de « confort naturel » en pratiquant des activités en plein air.
4
Une fois que vous aurez passé plus du temps dans des environnements naturels, écoutez votre corps et comment il se sent. Si vous vous sentez mieux, voyez plus grand.
5
Tentez alors de vous rendre, au moins une fois par an, dans un lieu où vous pourriez admirer et vous émerveiller de la nature.
Créé en collaboration avec Richard Louv, expert en trouble du déficit de nature.
Voir tous les résultats